• 28
    observations

  • 6
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2016

Carillo Hugo - Delsinne Thibaut - Longchambon Laurent - Partenaire Cen Auvergne

Informations sur l'espèce

Description

Espèce d’assez grande taille, les adultes mesurent entre 12 et 18 cm de long. La tête est aussi longue que large, le corps trapu et la peau verruqueuse et couverte de nombreuses glandes formant des petits points blancs caractéristiques sur les flancs. En période de reproduction, le mâle possède une crête dorsale très découpée avec une bande nacrée. Le ventre des adultes est jaune orange avec des taches noires plus ou moins accolées.

Les adultes mènent principalement une vie terrestre. Leur phase aquatique est limitée à 3-4 mois au printemps, au moment de la reproduction. La maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 2-3 ans. La femelle effectue une seule ponte par an ; les œufs, au nombre de 200-300, sont déposés un à un sous les feuilles repliées des plantes aquatiques. La durée de vie est voisine de 10 ans.

Les larves sont carnivores et extrêmement voraces. Les adultes sont également prédateurs, aussi bien dans le milieu aquatique que sur la terre ferme. Leur régime alimentaire est constitué principalement de petits mollusques, vers et larves diverses.

Milieu

Le Triton crêté affectionne pour l’hivernage (d’octobre à mars) ou pour l’estivage (période de sécheresse ou canicule) les galeries du sol, les tas de pierres ou les souches.

Au printemps, il fréquente des écosystèmes variés : mares, sources, fontaines, bordures d’étangs… Les mares demeurent son habitat de prédilection. Elles sont généralement vastes et relativement profondes, pourvues d’une végétation importante et bien ensoleillées. Le Triton crêté occupe des eaux stagnantes riches en sels minéraux et plancton.

Ainsi, les zones de prairie et de bocage avec un réseau de mares développé sont les milieux de prédilection pour cette espèce.

Répartition

L’espèce est protégée au niveau national et Européen (annexe II et IV de la directive Habitats et annexe II de la convention de Bern).

En forte régression en France, l’espèce est présente dans la moitié Nord, en plaine jusqu’à 1000 m d’altitude.

En Livradois-Forez, il est présent sur quelques communes sur les contreforts du Livradois au Nord-Est du Parc. C’est une des espèces phares du site Natura 2000 de la Plaine des Varennes (Secteur de Lezoux) où il occupe une dizaine de mares.

Lacerta lacustris Blumenbach, 1821 | Lacerta triton Retzius, 1800 | Salamandra lati-caudata Bonnaterre, 1789 | Salamandra platyura Daubenton, 1784 | Triton cristatus Laurenti, 1768 | Triton intermedius Szeliga, 1931 | Triton trouessarti Peracca, 1886 | Triturus (cristatus) cristatus

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles

Carte de répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.