Turdus torquatus alpestris (Brehm, 1831)


  • 3
    observations

  • 1
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2016

Job

Lefebvre Nathanael

Informations sur l'espèce

Description

De taille légèrement supérieure à celle du merle noir, le Merle à plastron s’identifie facilement grâce à la bavette blanche qui orne sa poitrine, et qui contraste nettement avec le reste de son plumage entièrement noir.

Taille : 23 à 25 cm

Aile : 13,4 à 14,5 cm

Bec : 1,6 à 1,8 cm

Poids : 90 à 138 g

Il construit son nid près du sol, dans un arbuste ou dans la végétation herbacée, pour y pondre 4 à 5 œufs. Les années favorables, alors que les insectes, les vers de terre, et les baies qui constituent son régime alimentaire sont abondants, la femelle peut même déposer deux pontes, et élever ainsi jusqu’à 8 à 10 jeunes.

Milieu

Si les populations du Nord de l’Europe peuvent vivre en plaine, dans les tourbières et les landes, le merle à plastron est en France une espèce d’altitude, vivant dans les bois clairs et les landes arbustives, à la zone de transition de l’étage montagnard et de l’étage subalpin.

Répartition

Il est présent de l’Europe de l’ouest à l’est de la Mer Caspienne, dans une latitude comprise entre celle de la Turquie et celle de la Scandinavie.

En France, cette espèce est migratrice ; elle arrive courant avril, quitte les montagnes à la fin de l’été pour passer l’hiver dans le Haut Atlas saharien et revient en avril.

En Livradois-Forez, elle est présente uniquement sur le haut Forez à proximité des points culminants.

Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles

Carte de répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.